Bienvenue sur notre site !

Retrouvez tous les articles édités en utilisant la case blanche de recherche par mot, en haut et à droite de la page d'accueil (abréviations à éviter) et n'hésitez pas à nous contacter  !

Dans le menu "Actions/Actusnos actions locales et les articles d'actualité nucléaire.

Ci-dessous nos dernières actualités importantes :

 

 

Nucléaire, énergie propre ?

La Loire, grand fleuve royal et sauvage, ou grande poubelle de l’industrie nucléaire ?

 

La Loire, grand fleuve royal et sauvage ou grande poubelle de l'industrie nucléaire ?

Notre dernier CP du 06 07 2021 suite à une communication d'EDF Belleville analysée par l'Autorité Environnementale

Le 23 juin dernier, l'Autorité Environnementale a rendu un avis sur une mise à jour plutôt orientée de l'impact environnemental de la centrale nucléaire de Belleville ; en effet, celle-ci tente de convaincre de la nécessité d'augmenter ses rejets autorisés radioactifs et chimiques et aussi d'accentuer ses besoins en eau déjà très élevés !

Le dossier est fort complexe et confirme que la nature et la quantité de ces rejets « légaux » a de quoi faire peur.

Quelques exemples : Tritium radioactif, Cuivre, Zinc, métaux lourds (Arsenic), Chloroforme, eau de javel, Oxydes de Soufre et d'Azote, Hydrazine, Légionelles et Amibes potentiellement mortelles...

On apprend dans cet avis que le CNPE n'est soumis à aucune limite de rejets chimiques atmosphériques et donc à aucune surveillance particulière !

Les balises de surveillance de qualité de l'air les plus proches sont à Montargis et Bourges !

Pour les rejets liquides, on comprend que l'usure des condenseurs du circuit secondaire est un gros problème et ce sont des tonnes de Cuivre et de Zinc (16 tonnes/an pour le Cu et 7 tonnes pour le Zinc avant autorisation possible d'augmentation de ces rejets) qui sont déversés dans la Loire chaque année ! Le remplacement total des 130 000 tubes en laiton par de l'inox n'est prévu vaguement qu'à l'horizon 2030, aggravant encore l'intoxication latente de la Loire.

On apprend que EDF Belleville va (sur son foncier existant donc pas besoin de demande spéciale) construire un bâtiment dédié à la production d'eau démineralisée pour lutter plus efficacement contre la prolifération des Légionnelles à grand renfort de produits chlorés et de besoins d'eau accrus.

L'Autorité Environnementale émet plusieurs recommandations et critiques sur l'ensemble des demandes d'EDF et s'appuie sur la dégradation annoncée du climat, avec ses menaces réelles sur nos besoins en eau potable et exhorte EDF Belleville à revoir sa copie .

Ces données de l'AE confirment ce que notre association Sortir du Nucléaire Berry-Giennois-Puisaye dénonce depuis toujours, les risques sanitaires multiples liés à cette industrie auto-proclamée« propre » !

La Loire sert depuis trop longtemps de poubelle, et Belleville est la première des 5 centrales nucléaires impactant son bassin versant :

Les Rejets liquides chimiques dans la Loire,

chaque année, issus des 2 réacteurs de Belleville, depuis plus de 30 ans (Chiffres EDF) :

  • 194  tonnes de sodium en 2020
  • 387  tonnes de chlorures en 2020
  •   58  tonnes de cuivre en 2018, 16 tonnes en 2015
  •   28  tonnes de zinc en 2018
  •     6,11 tonnes d’acide borique en 2020
  •     4   tonnes d’azote global (Ammonium – nitrites – nitrates) en 2020
  •     2,6  tonnes d’AOX (produits organochlorés) quand il y a chloration
  •     —    —   Trihalométhanes (THM) quand il y a chloration
  •     268  kilos de morpholine en 2020, cancérogène
  •     190   kilos de phosphates en 2020
  •          0,58  kilo d’hydrazine, mutagène, cancérogène, reprotoxique, corrosif
  •          0,28  kilo de lithine en 2020

soit environ 680 tonnes de polluants déversés chaque année en Loire !

auxquels s’ajoutent :

les autres rejets liquides radioactifs en Loire (Tritium : 51 000 milliards de becquerels ; Carbone 14 : 11 milliards de becquerels - en 2020)

sans oublier aussi
les rejets gazeux chimiques (ammoniac, chlore, acide hypochloreux, trichlorométhanes ) - NB : il n’existe pas de limite de rejets chimiques gazeux !
les rejets gazeux radioactifs : 1811 milliards de becquerels
les pertes de fluides frigorigènes
(gaz à effet de serre à très fort impact climatique)

ET 163 millions de m3 d'eau ponctionnée !

Comment ne pas imaginer un impact pernicieux sur les biotopes ligériens par ces rejets cumulés, année après année, des cinq centrales nucléaires et ce, jusqu’à l’estuaire* ?

* Une récente étude «Pollusols» confirme que l’on retrouve dans les sédiments de l’estuaire, l’uranium et le tritium, produits du nucléaire... et nous interroge sur le taux de cuivre qui a doublé depuis 30 ans...

 

Le dossier de l'autorité environnementale : https://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/210623_centrale_nucleaire_belleville_18_delibere_cle5ce1e1.pdf

Lien vers l'étude toute récente : https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/07/05/arsenic-cadmium-chrome-tous-les-francais-sont-contamines-aux-metaux-lourds-y-compris-les-enfants_6087007_3244.html

Voir ou revoir le récent  Documentaire (6 oct. 2020) “Les lanceurs d'alerte de la Loire", un film choc sur un fleuve à sauvegarder : REPLAY. Documentaire. “Les lanceurs d'alerte de la Loire ...

 

 

JOURNEE du 26 juin 2021 à GIEN "DEBRANCHONS NOS VIEILLES CENTRALES"

 
 

Plainte (de 2017) contre EDF pour 46 infractions à la centrale de Belleville :  cassation de la nullité et renvoi à la cour d'appel d'Orléans

Communiqué de presse Sortir du Nucléaire Berry-Giennois-Puisaye du 05 05 2021.

ARRÊT DE LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE DU 4 MAI 2021

L'association « sortir du nucléaire Berry-Giennois-Puisaye » se félicite du contenu de cet arrêté de la cour de cassation qui donne un nouveau souffle à notre combat contre les négligences à répétition épinglées à la centrale nucléaire de Belleville depuis plusieurs années :

À la suite d'une inspection renforcée en 2014, l'ASN avait demandé à EDF-Belleville une série d'actions correctives.

Le 17 février 2015, nous avions pris la décision de porter plainte pour 34 infractions au code de l'environnement et du travail, plainte classée sans suite.

En septembre 2017, alors qu' EDF-Belleville fêtait ses 30 ans de fonctionnement, l'ASN avait pris la décison forte de mettre cette centrale en surveillance renforcée, suite à une nouvelle inspection renforcée d'avril 2017.

Presque simultanément, toujours avec l'aide du réseau national « Sortir du nucléaire » et son équipe juridique, notre association déposait de nouveau plainte le 20 octobre 2017, cette fois-ci, pour 46 infractions au code de l'environnement et aux règles de sécurité nucléaire. Plainte sans suite malgré la surveillance renforcée maintenue début 2018, prolongée courant 2018, et encore prolongée au printemps 2019... pour être levée en janvier 2020 ! Un record !

Nous ne pouvions en rester là, et :

  • Le 9 novembre 2018, citation directe,

  • Le 12 mars 2019, audience en 1ère instance, citation déclarée nulle, et immédiatement interjetée par nous,

  • Le 6 novembre 2019, nouvelle audience en Appel, rendue nulle... sur la forme et non sur le fond !

Nous ne pouvions toujours pas en rester là, d'où le pourvoi en cassation : accepter que seule l’ASN aurait le droit de relever les infractions à l’encontre des exploitants nucléaires était impossible !

Et voilà que le 4 mai 2021, la Cour de cassation a cassé et annulé, en toutes ses dispositions, l’arrêt rendu par la cour d’appel de Bourges du 6 novembre 2019 et renvoie l’affaire devant la cour d’appel d’Orléans pour qu’elle soit de nouveau examinée sur le fond.

C’est une première victoire contre l'impunité dans ce domaine !

  

 


 

EDF devant le Jury de Déontologie Publicitaire

Non, le nucléaire n'est pas incontournable pour une société bas carbone !

Le 8 avril 2021, les associations Réseau “Sortir du nucléaire“ et Sortir du nucléaire Bugey ont déposé plainte devant le Jury de Déontologie Publicitaire au sujet de la publicité « Nucléaire, une énergie nécessaire » en ligne sur le site d’EDF.

Et que dire quand EDF fait du greenwashing ici à Belleville sur Loire ?

"UNE DÉMARCHE ÉCO-RESPONSABLE AVEC L’ÉCO-PÂTURAGE " ?

et ceci : "Fidèle à son engagement d’industriel respectueux de l’environnement et de la préservation de la biodiversité" ? Et l'extraction de l'uranium ? Les rejets perpétuels dans l'air et dans l'eau de la Loire ? Les ouvriers confrontés aux contaminations ? Edf les oublie !

et encore cela : "une démarche de développement durable" ?? ah, oui, c'est sûr que la radioactivité est très durable !

 
 

 

COMMÉMORATION TCHERNOBYL

à 17h Dimanche 25 avril 2021 - au pied de Notre-Dame de la Délivrance à NEUVY/LOIRE (58)

«Tel est le cycle du mal aigu des rayons : quatorze jours ... En quatorze jours, l'homme meurt...»
Sortir Du Nucléaire Berry-Giennois-Puisaye a fait une Lecture collective : prologue de "LA SUPPLICATION, de Svetlana Alexievitch.
 
Le 26 avril 1986 la centrale de Tchernobyl explose.
La Biélorussie est le pays le plus gravement touché par la catastrophe, c’est la pays de Svetlana Alexievitch.
Dix ans après l’exposition, elle recueille les témoignages des victimes.
Elle nous les livre dans un ouvrage qui s’intéresse aux vies de ceux qui l’ont subi de plein fouet, La supplication.

Le premier témoignage, qui sert de prologue, est celui de la femme d’un pompier qui raconte le calvaire de son mari.
Il fut l’un des premiers sur les lieux après l’explosion.
Ni protégé, ni informé des risques encourus, il a subi de plein fouet les irradiations...
 
 
 

Quand les garnitures d'une pompe du circuit d'injection de sécurité (RIS)* sont défaillantes... EDF n'en fait qu'à sa tête !

Sortir du Nucléaire Berry-Giennois-Puisaye - Communiqué de presse du 23 04 2021 ici.

 

Le lobby nucléaire à la manœuvre auprès de la Commission Européenne pour être reconnu "vert"

Le nucléaire, éligible pour les investissements verts ? Une aberration environnementale et climatique, reposant sur un raisonnement cynique et malhonnête !

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce les tentatives de la France et du lobby industriel du nucléaire pour inclure cette technologie dans le projet de taxonomie (classification) européenne censé définir les investissements « verts ». C'est ici !
 

 


Dans le Berry républicain de ce 24 février, on peut lire :

  • « Les élus du Val de Loire entendent se positionner pour l’installation de deux réacteurs supplémentaires de nouvelle génération à la centrale de Belleville-sur-Loire.
    Des représentants du Cher, de la Nièvre et du Loiret (*) ont été reçus il y a quelques jours au siège national d’EDF, à Paris, où ils ont plaidé la cause du site nucléaire.»
    Disons plutôt "DES" élus car LES élus de ces 3 départements sont-ils TOUS d'accord ?
  • « ...  La centrale ne présente aucun critère rédhibitoire qui l’empêcherait d’accueillir deux réacteurs" : voir nos arguments contre.
  • « Ils prévoient d’organiser des réunions d’information et d’échange, dans les prochaines semaines, au sein des intercommunalités concernées des trois départements limitrophes » les citoyens seront-ils aussi invités à s'exprimer ?
  • « Ce serait huit cents emplois supplémentaires, des milliers pendant la construction, et du pouvoir d’achat en plus », assure François Cormier-Bouligeon :  pourtant, dans son STRADDET (Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires), la Région Centre val de Loire vise un scénario couvrant ses besoins énergétiques à 100 % par des énergies renouvelables et de récupération en 2050.

NON, nous ne voulons pas subir les risques accidentels de l'industrie de l'atome, ni nous y « préparer »1

NON, nous ne voulons pas d'une économie qui se réduise à l'activité nucléaire !

 

(*) Les élus pour 2 EPR   :

  1. Perrine Goulet, députée de la Nièvre ;
  2. Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher ;

  3. Laurent Pabiot, maire de Sancerre et président de la communauté de communes Pays Fort-Sancerrois-Val de Loire ;

  4. Pascal Margerin, vice-président de la communauté de communes Sauldre et Sologne ;

  5. Bruno Van Der Putten, maire de Belleville-sur-Loire, technicien d’exploitation EDF ;

  6. François Renaud, maire de Léré ;

  7. Pascal Viguié, maire de Sury-près-Léré, accompagné de son adjoint,

  8. Jean-Claude Scoupe, vice-président de Pays Fort-Sancerrois-Val de Loire ;

  9. Patrick Bondeux, maire de Neuvy-sur-Loire ;

  10. Hervé Jacquier, adjoint au maire de Beaulieu-sur-Loire ;

  11. Didier Reure, directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie du Cher.

Lire l'article du berry Républicain du 24 février 2021



En savoir plus : https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/des-elus-du-cher-de-la-nievre-et-du-loiret-ont-rencontre-edf-pour-reclamer-2-epr-a-belleville-ils-ont-ete-bien-re

Fukushima plus jamais ça ! NANTES, samedi 13 mars 2021

Le tract pour cette journée :

 

Nous y étions!!! plus de 60 personnes du Collectif Loire Vienne Zéro nucléaire s'y sont rendues dont 7 de SDN Berry-Giennois-Puisaye!

Voir un compte-rendu complet de l'action en suivant le lien:

 www.can-ouest.org/fukushima-plus-jamais-ca-manifestation-a-nantes-le-13-mars-2021/

et notre intervention au sujet de la prolongation des vieux réacteurs:

www.youtube.com/watch?v=90VyKkZsqYg

Les autres actions (25) en France, ici

 

 

Mercredi 10 mars à Belleville-sur-Loire : Commémoration FUKUSHIMA et accident du 13 mars 1980 à la centrale de St Laurent des Eaux

Suite au refus – pour raison sanitaire – de la mairie de Cosne-sur-Loire, la commémoration de FUKUSHIMA initialement prévue sur le marché de Cosne sur Loire a changé de lieu, donc nous la déplaçons sous les vapeurs de Belleville :

Notre action, c'est ici

 
 
 

Fukushima 10 ans après : où en est-on au Japon, et en France ?

Un webinaire pour faire le point sur la situation au Japon, et en France

Mercredi 10 mars de 18h30 à 20h

 
 

 

Onze élus du Cher, de la Nièvre et du Loiret ont rencontré EDF pour réclamer 2 EPR à Belleville !

Notre article du 24/02/2021

NON, nous ne voulons pas subir les risques accidentels de l'industrie de l'atome, ni nous y « préparer »1

NON, nous ne voulons pas d'une économie qui se réduise à l'activité nucléaire !

Contrairement à ce qu'EDF tente de faire croire,  l'énergie nucléaire n'est pas une énergie propre ni sans dangers.

Pétition contre le projet de 2 EPR à Belleville

 
 

Deux EPR à Belleville-sur-Loire ? L'opposition va se mobiliser !

Voici 7 arguments forts pour renverser le souhait de certains élus de la région ! (Lien ici)

Voici quelques arguments forts pour renverser le souhait de certains élus de la région !

En savoir plus : https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/deux-epr-a-belleville-sur-loire-lopposition-va-se-mobiliser1/

ICI, la pétition contre 2 EPR à Belleville-sur-Loire

En savoir plus : https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/deux-epr-a-belleville-sur-loire-lopposition-va-se-mobiliser1/

 
 

Indisponibilité de 4 semaines de la fonction de refroidissement du cœur*

* Fonction de refroidissement du cœur en situation accidentelle associée au réservoir PTR (circuit de réfrigération et de traitement de l’eau des piscines).

Belleville 1 - « Le 4 décembre 2020, à la suite d’une modification de l’installation réalisée pendant la visite décennale en cours, une anomalie est détectée concernant l’alignement des tuyauteries d’évents du réservoir PTR du réacteur 1. » (sic EDF le 04/01/2021).

Il faudra quatre semaines pour solutionner le problème !

Le 31 décembre 2020, après une analyse conjointe de cette anomalie par les services centraux d’EDF et du site de Belleville, une intervention a été engagée par l’exploitant de la centrale afin de retrouver la disponibilité des évents du réservoir concerné. La fonction de refroidissement du cœur du réacteur 1 a été restaurée le 31 décembre 2020, mais il faut noter le non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur n°1 qui aurait dû être arrêté !

Lire les avis du réseau, EDF et ASN ,ici


 

Contribution du collectif Loire Vienne Zéro nucléaire sur la prolongation de l'ensemble des vieux réacteurs de la Loire : Chinon, St-Laurent et Dampierre

 
 
Voir aussi notre contribution SDN BERRY-GIENNOIS-PUISAYE à l'enquête publique : www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/prolongation-des-vieux-reacteurs-de-40-ans-dampierre-consultation-publique-de-lasn/
 
Journal de Gien du 21 01 2021
 

Le nucléaire, bon pour le climat ?  Pertes de fluides frigorigènes à Belleville

Le 8 janvier le CNPE de Belleville a déclaré avoir rejeté dans l'atmosphère en 2020, à cause de fuites de ses climatiseurs, 269 kg de fluides frigorigènes, soit plus du double de la quantité annuelle autorisée (100 kg !).

Le problème, est que lorsque ces fluides entrent en contact avec l'air, ils se transforment en super gaz à effet de serre.

1 kg de ceux-ci équivaut à entre 1300 kg et 12 300 kg de CO2... une paille donc?!

Avec l'augmentation des périodes de sécheresse et de canicules, EDF prévoit d'utiliser encore plus de climatiseurs, notamment mobiles...

Les fuites seront-elles éradiquées?

voir notre article en page sdn-berry-puisaye.webnode.fr/news/large-depassement-de-fuites-de-liquides-frigorigenes-a-effet-de-serre-puissant/

 
 

Incident à Belleville le 8/12/2020 : Le rechargement du réacteur 1 interrompu, problème de confinement

 
Il s'agit d'un Evénement Significatif pour la Sûreté de niveau 1, déclaré par EDF le 15 décembre seulement !
 
Le 8 décembre 2020, du combustible nucléaire a été transvasé d’un bâtiment à un autre pour recharger le réacteur 1 de Belleville (Centre-Val de Loire).
Les manipulations ont duré plusieurs heures avant d’être interrompues, lorsque EDF se rend compte que le bâtiment réacteur n’était pas confiné comme il aurait dû.
Une autre intervention, lancée en parallèle, a bloqué le système qui permet de mettre le bâtiment en dépression par rapport aux autres, ce qui évite que les substances radioactives ne puissent en sortir et se répandent à l’extérieur en cas de problème. Comme un accident lors de manutention de combustible.
 
 
Non respect du confinement nucléaire du réacteur 1 Belleville sur Loire

En savoir plus : https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/communique-presse-non-respect-du-confinement-nucleaire-du-reacteur-1-belleville-sur-loire/
Non respect du confinement nucléaire du réacteur 1 Belleville sur Loire

En savoir plus : https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/communique-presse-non-respect-du-confinement-nucleaire-du-reacteur-1-belleville-sur-loire/
 

Inspection de l'ASN du 26 11 2020 : relâchement certain pour la protection des travailleurs

Après la visite de l'ASN du 26 novembre 2020 au CNPE Belleville (Rapport complet ici)

Entre les demandes de correction (5), de compléments d'information(5) et d'observations (6),
il ressort de ce rapport :

  1. que le risque d'incendie ne soit toujours pas pleinement pris en considération, d'où risque pour les travailleurs
  2. qu'en matière de radioprotection (que la contamination soit interne ou externe), notamment pour les prestataires, un relâchement certain y est souligné !

Lire l'article

 

 

Pétition contre ICEDA : halte à la contamination nucléaire généralisée

La mise en service de l'ICEDA (Installation de Conditionnement et d'Entreposage de Déchets Activés), sur le site nucléaire du Bugey dans l’Ain, va générer de nombreux transports de matières et déchets radioactifs sur nos routes et voies ferrées, dans nos villes et villages, du Nord au Sud et d’Ouest en Est, à moins que ce soit l’inverse !
 

 

Pétition contre 2  EPR à Belleville-sur-Loire

"Pour des énergies véritablement propres" : pétition mise en ligne le 17 décembre 2020 : ici

Proposée par le Collectif de Citoyens Voisins de Belleville sur Loire.
 
Suite à la réunion du PLUI de la Communauté de Communes du Sancerrois/Pays-Fort/Val-de-Loire nous demandons la révision de la politique énergétique, notamment autour la Centrale Nucléaire de Belleville.

Contrairement à ce qu'EDF tente de faire croire à nos élus l'énergie nucléaire n'est pas une énergie propre ni sans dangers.

Elle absorbe des finances colossales et génère des déchets ingérables.
Merci de signer et faire signer cette pétition et de la transmettre à vos élus.

 

2 nouveaux réacteurs nucléaires à Belleville ? EDF déploie ses armes de persuasion

Texte à retrouver sur notre page : ici 

Diverses informations convergentes sont arrivées jusqu'à nos oreilles : EDF déploierait des moyens, plus ou moins habiles, pour préparer les élus à accepter la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires à l'intérieur du périmètre actuel de la centrale de Belleville/Loire.

 

Six EPR ou des petits réacteurs (SMR ou FMR) ? EDF se projette encore dans l'avenir nucléaire

 

Tritium dans le Rhône et dans les eaux souterraines proches du CNPE du Tricastin

11/11/2020 

Le laboratoire de la CRIIRAD analyse la présence de tritium dans le Rhône et dans les eaux souterraines proches du CNPE du Tricastin. Le Média vous dévoile les conclusions de ce rapport commandé par Greenpeace.

 

Rassemblement contre les transports du combustible pour l'EPR

NEUVY-SUR-LOIRE - NIÈVRE - DIMANCHE 25 OCTOBRE À 11H00

 
Nous sommes contre ces essais de démarrage qu'EDF veut faire alors que les malfaçons sur des soudures stratégiques pour la sûreté ne sont pas encore réparées.
Nous sommes contre ces transports de combustible (30 camions) qui devraient traverser la France et sans doute le Berry !
 

Matières valorisables ou déchets radioactifs ? L'ASN rend son avis

"Les matières radioactives sont des substances pour lesquelles une utilisation ultérieure est prévue ou envisagée. Si tel n’est pas le cas, elles doivent être considérées comme des déchets radioactifs et disposer d’une filière de gestion sûre". (Autorité de Sûreté Nucléaire - le 08/10/2020).

Lire notre article ici

Belleville essaie de minimiser une pollution du ru "la Balance"

Suite à un départ de feu d'un barnum de stockage de matériel, dans la nuit du 4 au 5 juin 2020, l'ASN conclut que la majeure partie des eaux résultant de l’extinction de l’incendie ont été rejetées au niveau du ru d’eau « la Balance » sans aucun contrôle préalable, attendu que les vannes de confinement du réseau de collecte ont été fermées plus de 30 minutes après la fin de l’arrosage par les secours extérieurs." 
 

 

Fête de l'abandon de la piscine nucléaire à Belleville

Samedi 26 septembre, après 2 jours de films, conférences, ateliers, etc. !

COMMUNIQUE DE CLOTURE de l'événement : ici

ou bien ICI sur notre site

Bilan des 3 jours

Collectif Loire-Vienne Zéro nucléaire, organisateur de l'événement

 

Départ de feu et accident d'échafaudage sur le chantier entre-enceintes de Belleville n°1

Quatrième problème de feu (connu), le 16 septembre, sur ce chantier dans la double paroi de l'enceinte de confinement depuis juillet.

Et un accident lors du démontage d'un échafaudage est à regretter le 13 septembre.

Rappelons que l'espace entre-enceintes est de 1,80 m et plus de 50 m de haut...

Quelles sont les conditions de travail pour les prestataires qui y interviennent ?...

 

EDF veut se faire livrer du combustible pour faire des essais sur l'EPR de Flamanville

 
 

EPR finlandais et tous les EPR : défaillance de la soupape de sûreté

La défaillance d’une soupape de sûreté du pressuriseur, équipement capital pour la sûreté du réacteur nucléaire, s’est produite lors d’un test sur le réacteur EPR en Finlande en mars dernier. Problème : la pièce défectueuse est aussi présente dans l’EPR en construction à Flamanville (France) et dans les deux EPR déjà mis en service à Taishan (Chine).
 

14 août 2020 - Erreur de maintenance sur des disjoncteurs : ventilation coupée 2h dans la partie nucléaire et évacuation des locaux concernés.

Notre article

 

6 août : Communiqué de presse, suite au dépassement de dégagement de fluides frigorigènes préjudiciables au climat !

Le 28 juillet, nous apprenions que la centrale de Belleville avait dépassé, en 7 mois, la quantité de fuite de liquides frigorigènes tolérés pour l'année.
 

30 juillet : Article du Journal de l'Energie

Un feu d'hydrogène s'était déclenché en avril sur le parc à gaz de la centrale de Belleville

28 juillet : Dégagement de fumée d'un outillage électroportatif dans l’espace entre-enceintes du réacteur 1 en chantier actuellement

Dégagement de fumée d'un outillage électroportatif dans l’espace entre-enceintes du réacteur 1 en chantier actuellement

En savoir plus : https://sdn-berry-puisaye.webnode.fr/news/degagement-de-fumee-dun-outillage-electroportatif-dans-l-espace-entre-enceintes-du-reacteur-1-en-chantier-actuellement/
Dégagement de fumée d'un outillage électroportatif dans l’espace entre-enceintes du réacteur 1 en chantier actuellement

En savoir plus : https://sdn-berry-puisaye.webnode.fr/news/degagement-de-fumee-dun-outillage-electroportatif-dans-l-espace-entre-enceintes-du-reacteur-1-en-chantier-actuellement/
Voir l'article
 

25 juillet : Départ de feu éteint sur un chantier situé dans l’espace entre-enceintes

Communiqué de rappel quant à ces enceintes laissant fuir la radioactivité !

Le projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire est abandonné !!

 

Article de Public Sénat : la coordination de 15 associations et collectifs y est mentionnée

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/traitement-des-dechets-nucleaires-il-y-a-un-risque-de-saturation-de-la-hague

 

 

10000 tonnes d'uranium toxiques dans le cher ? Interview

 

Arrêt complet de la centrale de Belleville aujourd'hui 22 juin 2020, à 14h35.

Notre article

Notre représentant à la CLI de Belleville, demande une expertise sur l'hydrogène suite à l'incendie du 9 avril 2020

Notre article

 

Les tapis des vestiaires du personnel étaient radioactifs dans 17 centrales

 

 

Tchernobyl, 34 ans après l'explosion du 26 avril 1986,
la catastrophe n'est pas terminée !

Communiqué de presse Sortir du nucléaire Berry-Giennois-Puisaye du 24 04 2020

Feu d’hydrogène* sur le parc à gaz, à la centrale de Belleville

 

Préparez-vous à la gestion post-accidentelle d’un accident nucléaire

Pour la date anniversaire de la catastrophe de Fukushima, lASN, l’IRSN et l’ANCCLI viennent de créer un site internet dédié à cette question !

Préparez-vous à un retour en zone contaminée en cas d'accident !!!

Celui-ci devient de plus en plus probable !?....
Avec une "jolie" vidéo "pédagogique" explicative !!

- une affirmation de la grande probabilité de l'accident
- la gestion sera confiée aux élus locaux ! Cela peut en faire réfléchir quelques-uns ! notamment les futurs/nouveaux élus !!

C'est ici : post-accident-nucleaire.fr

 

Plainte contre EDF pour pollution radioactive due au Tritium* dans la Loire à Saumur

Un collectif d'associations, dont Sortir du Nucléaire Berry-Giennois-Puisaye, dépose plainte ce mardi 18 février 2020 contre EDF auprès du procureur de Paris.

Lien vers l'article complet 

 

Demande de réévaluation INES des accidents nucléaires de Saint-Laurent-des-Eaux

Le Collectif régional « Loire et Vienne à zéro nucléaire » a adressé aux dirigeants de l’ASN et de l’IRSN une requête pour réévaluer leur classement dans l’échelle INES du niveau 4 actuel au niveau 5 (Three Mile Island).

Lire la lettre

Lire l'article de la REP du 13 mars 2020

Article sur AGORAVOX

 

 

Saint Laurent des Eaux : les 2 accidents les plus graves en France

Accidents de 1969 et 1980 à la centrale nucléaire de Saint Laurent des Eaux

Notre article

Accident du 13 mars 1980 sur le réacteur SLA2 de SAINT LAURENT DES EAUX

Une tôle métallique se décroche et bouche les dispositifs de mesure de pression entraînant la Fusion de 20 kg d'uranium

Lire la suite de l'article

 

Encore une anomalie révélée : trop de plutonium et une réaction nucléaire pas homogène, 22 réacteurs concernés dont DAMPIERRE

21 novembre 2019 : Notre article

 

18-07-2019 : L'ACRO, notre partenaire pour les prélèvements d'eau citoyens en Loire, a publié hier une étude qui fait beaucoup de bruit sur la contamination au tritium radioactif de l'eau potable

Tritium dans l’eau potable : plus de 6 millions de français concernés. Quelle eau potable en cas d’accident nucléaire grave ?

Du tritium en Loire, à Saumur

Du tritium a été détecté en quantité significative (310Bq/litre au lieu d'environ 20 Bq/litre en moyenne) par le laboratoire indépendant ACRO lors d'un contrôle citoyen de la qualité de l'eau de la Loire.

 

 

Galerie de photos des diverses actions

Objets: 33 - 40 Sur 69
<< 3 | 4 | 5 | 6 | 7 >>