Bienvenue sur notre site

Retrouvez tous les articles édités en utilisant la case blanche de recherche par mot, en haut et à droite de la page d'accueil (abréviations à éviter ) et n'hésitez pas à nous contacter  !

Dans le menu "Actions/Actus" : nos actions locales et les articles d'actualité nucléaire.

Ci-dessous nos dernières actualités importantes

 

Pétition contre ICEDA : halte à la contamination nucléaire généralisée

La mise en service de l'ICEDA (Installation de Conditionnement et d'Entreposage de Déchets Activés), sur le site nucléaire du Bugey dans l’Ain, va générer de nombreux transports de matières et déchets radioactifs sur nos routes et voies ferrées, dans nos villes et villages, du Nord au Sud et d’Ouest en Est, à moins que ce soit l’inverse !
 

 

2 nouveaux réacteurs nucléaires à Belleville ? EDF déploie ses armes de persuasion

Texte à retrouver sur notre page : ici 

Diverses informations convergentes sont arrivées jusqu'à nos oreilles : EDF déploierait des moyens, plus ou moins habiles, pour préparer les élus à accepter la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires à l'intérieur du périmètre actuel de la centrale de Belleville/Loire.

Le 25 septembre dernier, avait lieu une réunion de quarante élus environ, issus de la Communauté de Communes Pays Fort-Sancerrois-Val de Loire dans le cadre de l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme Intercommunal (PLUI). Lors du déjeuner dans un restaurant de Sury-près-Léré, le directeur de la centrale de Belleville serait intervenu pour vanter les mérites de l'énergie « propre » que serait le nucléaire, pour déclarer « désastreux » le fait que la piscine d'entreposage de 10 000 tonnes de déchets nucléaires ne se soit pas implantée localement, et pour affirmer que, dans les années à venir, il faudrait que les élus acceptent l'idée qu’il y ait de nouveaux réacteurs, nouvelle génération, à Belleville.

Certains élus auraient vécu cette intervention comme une désagréable tentative de manipulation.

Par ailleurs, une seconde rumeur se répand : les maires de Belleville-sur-Loire et Sury-près-Léré seraient invités par la direction nationale d'EDF afin que Belleville puisse être le 4ème site choisi pour l'implantation de 2 EPR nouvelle génération. Si ces deux communes peuvent espérer une manne financière plus que substantielle suite à l'implantation de tels projets, les 65 autres communes du Périmètre Particulier d'Intervention seraient touchées en cas d'accident... pourquoi ne pas les inviter également !

Nous savons que la construction de 3 paires d'EPR est envisagée par EDF et que certains sites ont été évoqués : Penly (en Seine Maritime), Gravelines (Nord-Pas-de-Calais), Bugey (Ain), Tricastin (Drôme)... mais des oppositions s'y font déjà jour !

Le prototype de l'EPR de Flamanville est, de notoriété publique, un véritable fiasco industriel et économique.

Sa mise en route, prévue pour 2012, verra le jour dans le meilleur des cas en 2023 (11 ans de retard) et le coût de sa construction est passé de 3,4 milliards d'euros à au moins 19 milliards d’euros en 2019 (selon les estimations de la Cour des comptes présentées dans son rapport sur la filière EPR1). Ses homologues de Finlande (12 ans de retard, triplement du budget) et de Grande Bretagne... ne sont guère mieux lotis ! Quant à l'EPR chinois en fonctionnement, il a connu lui aussi un dépassement de coût (60% de plus que le budget initial) et de durée de construction (5 ans de retard) et il pourrait être affecté de certains défauts lui aussi 2 !

EDF a donc travaillé à un nouveau modèle (EPR2) plus simple et moins coûteux.

L'Autorité de Sûreté Nucléaire a cependant demandé à EDF de revoir sa copie notamment en matière de rupture des tuyauteries ( un minimum, non?), prise en compte des agressions et des systèmes de sûreté (sur lesquels on a rogné pour diminuer le coût)3.

La Cour des Comptes a étrillé ce projet4 car EDF – en fort déficit - n'est pas en mesure de le financer, d'où un rapport présenté récemment étudiant la participation de l'Etat, donc de l'argent public, allant de 30% à 100% en cas de surcoûts!5

EDF travaille aussi à la modélisation de « mini-réacteurs » : les SMR (Small Modular Reactors) qui pourraient être dispersés sur tous les territoires dont Belleville. Quand un EPR a une puissance de 1600 MW, les SMR ont entre 170 et 400 Mwh. Se pose alors le problème de gérer leur surveillance, la dissémination des combustibles et des déchets, et leur grande vulnérabilité à des attaques malveillantes... alors même qu'un rapport6 vient de pointer le crucial problème des déchets pour lesquels aucune solution satisfaisante n'existe à l'heure actuelle !

Enfin, comme par hasard, pour bien convaincre la population locale de l'inéluctabilité du recours au nucléaire, une enquête7 parue il y a quelques jours, nous fait la preuve de la dépendance absolue du département au nucléaire en matière d'emploi !!

Non, à l'heure où la première centrale nucléaire Biélorusse, inaugurée récemment, a dû être arrêtée au bout de 24 heures de fonctionnement suite à l'explosion de transformateurs, nous affirmons que l'énergie nucléaire, quoique faiblement carbonée (elle n'est pas la seule), n'est pas propre : elle produit des rejets multiples qui polluent notre air et notre eau, des déchets toxiques pour des durées excédant l'imaginable, et nous expose à des risques d'accidents ingérables.

Est-ce cela que nous voulons ? Ces projets non-aboutis ne seraient pas réalisés avant 10 à 15 ans, au mieux.

D'autres meilleures solutions au service de l'urgence climatique et de la création d'emplois8 existent déjà...

Un vrai débat citoyen doit s'engager et non des tractations en sous-main !

 

 

Six EPR ou des petits réacteurs (SMR ou FMR) ? EDF se projette encore dans l'avenir nucléaire

 

Tritium dans le Rhône et dans les eaux souterraines proches du CNPE du Tricastin

11/11/2020 

Le laboratoire de la CRIIRAD analyse la présence de tritium dans le Rhône et dans les eaux souterraines proches du CNPE du Tricastin. Le Média vous dévoile les conclusions de ce rapport commandé par Greenpeace.

 

Rassemblement contre les transports du combustible pour l'EPR

NEUVY-SUR-LOIRE - NIÈVRE - DIMANCHE 25 OCTOBRE À 11H00

 
Nous sommes contre ces essais de démarrage qu'EDF veut faire alors que les malfaçons sur des soudures stratégiques pour la sûreté ne sont pas encore réparées.
Nous sommes contre ces transports de combustible (30 camions) qui devraient traverser la France et sans doute le Berry !
 

Matières valorisables ou déchets radioactifs ? L'ASN rend son avis

"Les matières radioactives sont des substances pour lesquelles une utilisation ultérieure est prévue ou envisagée. Si tel n’est pas le cas, elles doivent être considérées comme des déchets radioactifs et disposer d’une filière de gestion sûre". (Autorité de Sûreté Nucléaire - le 08/10/2020).

Lire notre article ici

Belleville essaie de minimiser une pollution du ru "la Balance"

Suite à un départ de feu d'un barnum de stockage de matériel, dans la nuit du 4 au 5 juin 2020, l'ASN conclut que la majeure partie des eaux résultant de l’extinction de l’incendie ont été rejetées au niveau du ru d’eau « la Balance » sans aucun contrôle préalable, attendu que les vannes de confinement du réseau de collecte ont été fermées plus de 30 minutes après la fin de l’arrosage par les secours extérieurs." 
 

 

Fête de l'abandon de la piscine nucléaire à Belleville

Samedi 26 septembre, après 2 jours de films, conférences, ateliers, etc. !

COMMUNIQUE DE CLOTURE de l'événement : ici

ou bien ICI sur notre site

Bilan des 3 jours

Collectif Loire-Vienne Zéro nucléaire, organisateur de l'événement

 

Départ de feu et accident d'échafaudage sur le chantier entre-enceintes de Belleville n°1

Quatrième problème de feu (connu), le 16 septembre, sur ce chantier dans la double paroi de l'enceinte de confinement depuis juillet.

Et un accident lors du démontage d'un échafaudage est à regretter le 13 septembre.

Rappelons que l'espace entre-enceintes est de 1,80 m et plus de 50 m de haut...

Quelles sont les conditions de travail pour les prestataires qui y interviennent ?...

 

EDF veut se faire livrer du combustible pour faire des essais sur l'EPR de Flamanville

 
 

EPR finlandais et tous les EPR : défaillance de la soupape de sûreté

La défaillance d’une soupape de sûreté du pressuriseur, équipement capital pour la sûreté du réacteur nucléaire, s’est produite lors d’un test sur le réacteur EPR en Finlande en mars dernier. Problème : la pièce défectueuse est aussi présente dans l’EPR en construction à Flamanville (France) et dans les deux EPR déjà mis en service à Taishan (Chine).
 

14 août 2020 - Erreur de maintenance sur des disjoncteurs : ventilation coupée 2h dans la partie nucléaire et évacuation des locaux concernés.

Notre article

 

6 août : Communiqué de presse, suite au dépassement de dégagement de fluides frigorigènes préjudiciables au climat !

Le 28 juillet, nous apprenions que la centrale de Belleville avait dépassé, en 7 mois, la quantité de fuite de liquides frigorigènes tolérés pour l'année.
 

30 juillet : Article du Journal de l'Energie

Un feu d'hydrogène s'était déclenché en avril sur le parc à gaz de la centrale de Belleville

28 juillet : Dégagement de fumée d'un outillage électroportatif dans l’espace entre-enceintes du réacteur 1 en chantier actuellement

Dégagement de fumée d'un outillage électroportatif dans l’espace entre-enceintes du réacteur 1 en chantier actuellement

En savoir plus : https://sdn-berry-puisaye.webnode.fr/news/degagement-de-fumee-dun-outillage-electroportatif-dans-l-espace-entre-enceintes-du-reacteur-1-en-chantier-actuellement/
Dégagement de fumée d'un outillage électroportatif dans l’espace entre-enceintes du réacteur 1 en chantier actuellement

En savoir plus : https://sdn-berry-puisaye.webnode.fr/news/degagement-de-fumee-dun-outillage-electroportatif-dans-l-espace-entre-enceintes-du-reacteur-1-en-chantier-actuellement/
Voir l'article
 

25 juillet : Départ de feu éteint sur un chantier situé dans l’espace entre-enceintes

Communiqué de rappel quant à ces enceintes laissant fuir la radioactivité !

Le projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire est abandonné !!

 

Article de Public Sénat : la coordination de 15 associations et collectifs y est mentionnée

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/traitement-des-dechets-nucleaires-il-y-a-un-risque-de-saturation-de-la-hague

 

 

10000 tonnes d'uranium toxiques dans le cher ? Interview

 

Arrêt complet de la centrale de Belleville aujourd'hui 22 juin 2020, à 14h35.

Notre article

Notre représentant à la CLI de Belleville, demande une expertise sur l'hydrogène suite à l'incendie du 9 avril 2020

Notre article

 

Les tapis des vestiaires du personnel étaient radioactifs dans 17 centrales

 

 

Tchernobyl, 34 ans après l'explosion du 26 avril 1986,
la catastrophe n'est pas terminée !

Communiqué de presse Sortir du nucléaire Berry-Giennois-Puisaye du 24 04 2020

Feu d’hydrogène* sur le parc à gaz, à la centrale de Belleville

 

Préparez-vous à la gestion post-accidentelle d’un accident nucléaire

Pour la date anniversaire de la catastrophe de Fukushima, lASN, l’IRSN et l’ANCCLI viennent de créer un site internet dédié à cette question !

Préparez-vous à un retour en zone contaminée en cas d'accident !!!

Celui-ci devient de plus en plus probable !?....
Avec une "jolie" vidéo "pédagogique" explicative !!

- une affirmation de la grande probabilité de l'accident
- la gestion sera confiée aux élus locaux ! Cela peut en faire réfléchir quelques-uns ! notamment les futurs/nouveaux élus !!

C'est ici : post-accident-nucleaire.fr

 

Plainte contre EDF pour pollution radioactive due au Tritium* dans la Loire à Saumur

Un collectif d'associations, dont Sortir du Nucléaire Berry-Giennois-Puisaye, dépose plainte ce mardi 18 février 2020 contre EDF auprès du procureur de Paris.

Lien vers l'article complet 

 

Demande de réévaluation INES des accidents nucléaires de Saint-Laurent-des-Eaux

Le Collectif régional « Loire et Vienne à zéro nucléaire » a adressé aux dirigeants de l’ASN et de l’IRSN une requête pour réévaluer leur classement dans l’échelle INES du niveau 4 actuel au niveau 5 (Three Mile Island).

Lire la lettre

Lire l'article de la REP du 13 mars 2020

Article sur AGORAVOX

 

 

Saint Laurent des Eaux : les 2 accidents les plus graves en France

Accidents de 1969 et 1980 à la centrale nucléaire de Saint Laurent des Eaux

Notre article

Accident du 13 mars 1980 sur le réacteur SLA2 de SAINT LAURENT DES EAUX

Une tôle métallique se décroche et bouche les dispositifs de mesure de pression entraînant la Fusion de 20 kg d'uranium

Lire la suite de l'article

 

Encore une anomalie révélée : trop de plutonium et une réaction nucléaire pas homogène, 22 réacteurs concernés dont DAMPIERRE

21 novembre 2019 : Notre article

 

18-07-2019 : L'ACRO, notre partenaire pour les prélèvements d'eau citoyens en Loire, a publié hier une étude qui fait beaucoup de bruit sur la contamination au tritium radioactif de l'eau potable

Tritium dans l’eau potable : plus de 6 millions de français concernés. Quelle eau potable en cas d’accident nucléaire grave ?

Du tritium en Loire, à Saumur

Du tritium a été détecté en quantité significative (310Bq/litre au lieu d'environ 20 Bq/litre en moyenne) par le laboratoire indépendant ACRO lors d'un contrôle citoyen de la qualité de l'eau de la Loire.

 

 

Galerie de photos des diverses actions

Objets: 17 - 24 Sur 69
<< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 >>

Projet EPR Belleville

2 nouveaux réacteurs nucléaires à Belleville ? EDF déploie ses armes de persuasion

20/11/2020 14:11
Diverses informations convergentes sont arrivées jusqu'à nos oreilles : EDF déploierait des moyens, plus ou moins habiles, pour préparer les élus à accepter la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires à l'intérieur du périmètre actuel de la centrale de Belleville/Loire. Le 25...

Page d'accueil

Cette catégorie est vide.

Projet EPR Belleville

2 nouveaux réacteurs nucléaires à Belleville ? EDF déploie ses armes de persuasion

20/11/2020 14:11
Diverses informations convergentes sont arrivées jusqu'à nos oreilles : EDF déploierait des moyens, plus ou moins habiles, pour préparer les élus à accepter la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires à l'intérieur du périmètre actuel de la centrale de Belleville/Loire. Le 25...