Bienvenue sur notre site !

Retrouvez tous les articles édités en utilisant la case blanche de recherche par mot, en haut et à droite de la page d'accueil (abréviations à éviter) et n'hésitez pas à nous contacter  !

Dans le menu "Actions/Actus

  • nos actions locales, nos actualités
  • les autres articles d'actualité nucléaire
  • les prélevements citoyens en Loire du collectif Loire-Vienne

 

Ci-dessous nos/les dernières actualités importantes

 

 

 

Des EPR à Belleville ? 

22 élus se mobilisent, la contestation aussi ! 

RV lundi 12 février à 18h devant la salle de réunion des élus, 14 rue de Beaumont à Belleville-sur-Loire, pour marquer notre opposition avec banderoles, slogans, panneaux, tracts à volonté...

Réponse de notre association aux élus qui plaident pour deux nouveaux réacteurs...

Au regard des menaces pesant clairement sur notre capacité d'humains à résister à une hausse des températures moyennes au-delà des 1,5°C, l'urgence n'est pas de se précipiter dans la relance du nucléaire avec des nouveaux réacteurs (même pas encore conçus) ici et là ! 

L'urgence absolue est de réduire nos besoins en énergie et pour cela d'utiliser les moyens à notre disposition. Tout le monde a compris et ressenti péniblement que la Terre se réchauffe avec sécheresses et inondations trop souvent catastrophiques.

 

Personne ne doit ignorer que le nucléaire comme source d'électricité produit aussi énormément de chaleur car un tiers seulement de l'énergie produite donne de l’électricité, le reste est rejeté dans l'eau et l'atmosphère (d'où l'énorme dépendance à la ressource en eau ! Pauvre Loire...). Qui le sait ? Un énorme gâchis qui, en ces temps nécessaires d'efficacité et sobriété énergétiques, devrait poser problème  ! Et d'énormes pollutions en découlent :

Personne ne doit ignorer les pollutions invisibles générées par tout le cycle du combustible, dont ces rejets autorisés depuis plus de 40 ans par nos centrales, biocides chimiques et radioactifs dans l'eau. Pauvre Loire... !  6000 tonnes déversées pour la seule année2020 dans la Loire et la Vienne, dont l'impact est invariablement  considéré comme négligeable voire nul par EDF. (voir sur notre site les 2 flyers sur les rejets en Loire et les impacts sur l'eau).

La construction de nouveaux réacteurs exigeraient de colossales quantité de béton, ferraille et autres matériaux, opter encore pour la filière nucléaire, c'est attaquer l’environnement tout au long du cycle : pollutions liées à l’extraction de l’uranium, multiples transports, rejets d’effluents radioactifs, chimiques et thermiques dans l’eau et dans l’atmosphère, énormes besoins en eau, pollutions de nappes avec incidences sur l‘eau du robinet (Tritium à Châtellerault, Saumur, Angers, Nantes).

Pour un mégawatt produit par l'atome, deux fois plus de béton que pour un mégawatt produit par le vent !

 

Notre association travaille obstinément à faire connaître ces aspects nocifs du nucléaire, tout comme la formidable contestation populaire des années 70/80 qui,s'était mobilisée car ne voulait pas de centrale atomique sur la Loire, ni à Beffes, ni à Herry, ni à Belleville. Le Conseil d’État, à l'époque, avait tranché, balayant toutes les craintes et arguments de beaucoup d'élus et riverains : "circulez mesdames et messieurs, le gouvernement français va vous fournir du travail, de l’électricité bon marché et abondante, pas dangereuse"... En avant toute vers un programme ambitieux pour satisfaire la frénésie de consommation des années glorieuses et suivantes... 

 

Pour les déchets radioactifs, les experts et politiques étaient résolument optimistes, un détail pour eux qui allait se résoudre aisément. Or, 50 ans plus tard, le devenir des déchets radioactifs n'est toujours pas résolu, et les dangereux combustibles usés s'entassent à La Hague (d'où le projet de construction d'une nouvelle piscine d'entreposage) et l’État s’apprête  à valider le centre très contesté d’enfouissement en Meuse à plus de  1640 pieds sous terre, "une moins mauvaise solution" .

 

Depuis le constat avéré du dérèglement climatique, l'industrie nucléaire se cache derrière son rare joker : la décarbonation. Elle oublie de dire que pour avancer cette carte, elle ne se compare qu'aux énergies fossiles, pétrole et charbon, gravement responsables et coupables des émissions de GES. Pourtant, la décarbonation est aussi l'apanage des énergies renouvelables ! Très présentes sur notre territoire !

 

Personne ne doit ignorer que le nucléaire coûte "un pognon de dingue" (comme l'écrit récemment le Canard Enchainé,) le coût de production d'un Mégawatt nucléaire atteint le double de celui des renouvelables. Comment penser à continuer sur la voie des EPR alors que c'est un véritable fiasco à Flamanville (retard de 12 ans, coût multiplié par 6, couvercle de la cuve à changer en 2024), à Hinkley-point, Olkiluoto (13 ans de retard, budget x3), problèmes aussi à Taïshan depuis son démarrage... ??

 

Localement, l'industrie nucléaire ligote les communes riveraines du site atomique de Belleville par les retombées financières de la taxe professionnelle et foncières.

 Nous ne  pouvons nier qu'elle est un acteur économique puissant à 30km à la ronde par ses emplois directs et indirects mais ce n'est pas pour autant que la population croît, au contraire ! https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/demographie-l-indre-et-le-cher-continuent-de-perdre-des-habitants-5780840 

Nous comprenons l'angoisse des élus actuels qui craignent que cette pourvoyeuse d'emplois et de finances ne se tarisse, mais notre compréhension s'arrête là.

De notoriété publique internationale, le gisement potentiel d'emplois lié à la transition écologique est avantageux avec un besoin de qualifications extrêmement diverses. 

 

Transiter vers un territoire écologique et énergétiquement autonome prendra du temps (la sortie du nucléaire aussi) et, plus on s'y mettra tôt, mieux ce sera.

Se mettre enfin et durablement à l'écologie, c'est...Eco-logique, responsable et raisonnable !

 

Les moyens sont à notre disposition,  nous avons cette chance en France, qu'attendons nous pour nous mettre en route ? Les 4,°5 C ? ? ?

 

Rappelons aussi à ces élus que 100% de l'uranium est importé, que la sous-traitance à la Russie de l'uranium à ré-enrichir continue malgré la guerre en Ukraine (d’environ 1 000 tonnes par an) et que la Russie est également impliquée dans le projet international de projet du réacteur à fusion nucléaire Iter à hauteur de 9 % ! Aucune sanction européenne dans ce domaine ! Interrogeons nous...

 

Pour toutes ces raisons, nous sommes contre la relance du nucléaire ni ici ni ailleurs !

 

https://www.sortirdunucleaire.org/Manifestation-anti-EPR2-a-Belleville-le-12

Article de la CRIIRAD sur Flamanville : https://www.criirad.org/epr-de-flamanville-consultes-pour-quoi-faire/

https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/loiret/orleans/nucleaire-5-choses-a-savoir-sur-les-reacteurs-epr-que-certains-elus-revent-de-voir-s-installer-en-centre-val-de-loire-2919783.html

Et Dampierre, aussi, réclame des EPR !!

https://www.larep.fr/dampierre-en-burly-45570/actualites/entre-dampierre-en-burly-et-belleville-sur-loire-une-concurrence-nait-elle-pour-l-implantation-des-futurs-epr_14448502/

 

L’énergie nucléaire connaît une « baisse spectaculaire »

"C’est une baisse « absolument spectaculaire ». Selon le rapport sur l’état de l’industrie nucléaire mondiale 2023, l’atome ne pesait plus que 9,2 % dans le mix électrique mondial en 2022, niveau le plus bas depuis 40 ans."

Lire l'article complet : https://reporterre.net/L-energie-nucleaire-connait-une-baisse-spectaculaire

Et celuis de Ouest-France : https://www.ouest-france.fr/environnement/nucleaire/le-nucleaire-continue-de-decliner-dans-le-monde-3e2ef0f8-9434-11ee-a573-1d8641f728fa

"Si l’effervescence française donne l’impression contraire, l’industrie nucléaire, grevée par ses retards et ses surcoûts, est en recul de par le monde. C’est la principale conclusion du « World Nuclear Industry Status Report », le seul rapport mondial non-étatique sur le sujet."

Alors que le gouvernement annoncait en amont du salon du nucléaire (World Nuclear Exhibition, 750 exposants de 76 pays !!) une aide au nouveau nucléaire !! Nucléaire: près de 100 millions d'euros pour soutenir des réacteurs innovants !

 

ORANO refuse d'enlever des déchets miniers radioactifs sur un site touristique

Communiqué de la CRIIRAD du 4 décembre 2023

Lors de la réunion de la Commission de Suivi de Site de l’ancienne mine d’uranium des Bois Noirs à Saint-Priest-La-Prugne (Loire), le 30 novembre 2023, le représentant d’ORANO a maintenu sa position : le géant du nucléaire refuse d’enlever les déchets radioactifs issus de son ancienne mine d’uranium et qui ont été utilisés il y a plusieurs décennies pour remblayer le chemin qui conduit au site touristique de la Pierre des Fées. 

Pourtant le taux de radiation alpha-bêta-gamma mesuré par la CRIIRAD au contact des remblais peut dépasser de 500 fois le niveau normal. Les arguments développés par le Collectif des Bois Noirs, la CRIIRAD et monsieur le maire de la commune de Saint-Priest-La-Prugne se heurtent à un mur. L’IRSN n’a pas soutenu la demande des associations et des élus. Le combat continue.

En savoir plus ici https://www.youtube.com/watch?v=02HzPuvy6Z0

https://www.podomatic.com/podcasts/communication4868/episodes/2023-12-04T05_30_22-08_00

 Marseille a un potentiel solaire aussi élevé qu’un réacteur nucléaire

 https://www.revolution-energetique.com/cette-grande-ville-de-france-a-un-potentiel-solaire-aussi-eleve-quun-reacteur-nucleaire/

"La mairie de Marseille a récemment évalué son potentiel de production d’énergie solaire, et il faut bien admettre que le résultat est surprenant : la ville pourrait installer jusqu’à 1837MWc de panneaux photovoltaïques. Si ce chiffre est purement indicatif et fait figure d’ordre de grandeur, il n’en reste pas moins impressionnant. C’est, en effet, six fois la puissance de la plus grande centrale photovoltaïque française, qui produit l’équivalent de la consommation de 75 000 foyers, ou un peu plus que les 1 650 MW d’un réacteur nucléaire EPR comme celui de Flamanville."

 

Un site nucléaire anglais attaqué par des hackers

Des hackers russes et chinois ont piraté le site nucléaire le plus dangereux du Royaume-Uni, a révélé le Guardian mardi 5 décembre.

L'article ici : https://reporterre.net/Un-site-nucleaire-anglais-attaque-par-des-hackers

29 novembre 2023. Michèle Rivasi est décédée. 

C’est une grande perte pour l’Écologie.

Avant qu’elle ne s’engage dans la politique pour devenir la députée européenne qu’elle était aujourd’hui, son nom a été intimement associé à celui de la CRIIRAD, dont elle a été une des fondatrices et qu’elle a présidée de 1986 à 1997. Son décès est une profonde douleur pour la CRIIRAD.

https://www.criirad.org/29-11-2023-deces-de-michele-rivasi/

 
Un article:
 
Le film:
https://www.france.tv/france-3/pays-de-la-loire/ecologie-la-methode-rivasi/5501313-emission-du-vendredi-1-decembre-2023.html

 

 

CHINON - 22 octobre 2023 - 80 ans de nucléaire : du poison pour l'éternité !

19/10/2023 18:43

EPR ni ici ni ailleurs ! Manifestons contre le projet d’EPR sur la Communauté de Communes Chinon, Vienne et Loire

Nous nous sommes retrouvés à 11h devant la centrale de Chinon comme partout en France, où, le 22 octobre 2023, des actions antinucléaires sont prévues.

Le collectif Loire Vienne a marqué son refus de voir deux réacteurs EPR s’implanter sur le territoire de la Touraine :
La communauté de communes Chinon, Vienne & Loire, via ses représentants, a émis le vœu que deux EPR-2ème génération soient construits sur le site nucléaire de Chinon. À l’heure où la première génération type EPR avec 4 réacteurs dans le monde, n’a toujours pas démontré sa pertinence en ne réussissant même pas à fonctionner correctement, nous voulons nous y opposer formellement. EPR ni ici ni ailleurs !

Depuis 80 ans l’industrie nucléaire nous promet un avenir meilleur. 80 ans de déchets radioactifs dont personne ne sait sereinement que faire et des pollutions journalières liées à l’activité de l’ensemble de cette industrie. Ce 22 octobre, des dizaines d’actions sur tout le territoire français dénonceront l’impact de l’industrie nucléaire sur notre territoire et nos ressources et s’opposeront à la relance de la filière. Article du réseau

Notre article ici et revue de presse

Photo Sandra Daveau

 

TOURS - 21 octobre 2023 à 20h - Rencontre avec l'ACRO et la CRIIRAD

Le collectif Loire Vienne Zero nucléaire a accueilli les deux labos indépendants de veille et d'analyses sur l'impact du nucléaire.

20 h, centre social Pluriel(le)s, 6 av. du Général de Gaulle, 37000 Tours
 
 
 

Le nucléaire et ses impacts sur l'eau en Loire et Vienne

21/07/2023 19:13

Le collectif Loire-Vienne Zéro nucléaire vient de réaliser un dépliant sur ce sujet.  Ici en pdf.

14 réacteurs nucléaires en activité sont installés sur 5 sites le long de la Loire et la Vienne : Belleville-sur-Loire, Dampierre-en-Burly,... lire la suite de l'article ici.

 

Le collectif Loire Vienne Zéro nucléaire : c'est 13 groupes sur le bassin versant de la Loire

ACEVE, Collectif Alarme Nucléaire Orléanais, CSDN 79, Comité Centrales, SDN 41, SDN 49, SDN Berry Giennois Puisaye,
SDN Pays nantais, SDN Touraine. SDN 72, Stop Bure 41, ACIRAD, GSIEN Poitiers.

 

 Soutenir l'Appel de scientifiques contre un nouveau nucléaire

Un grand nombre de scientifiques ont signé cet appel

 
Pour soutenir cette démarche, il est possible de signer en haut de la page du lien ci-dessus.
 
 
Appel relayé par le magazine Reporterre 

reporterre.net/Des-centaines-de-scientifiques-s-engagent-contre-le-programme-nucleaire-du-gouvernement

 

Rejets des centrales nucléaires dans la Loire et la Vienne

Nos investigations sur les 5 centrales de la vallée de la Loire et de la Vienne : Belleville-sur-Loire, Dampierre-en-Burly,  Saint Laurent-des-Eaux, Chinon, et Civaux sur la Vienne qui se jette en Loire.

Des rejets colossaux : près de 6000 tonnes de diverses substances ont été rejetées dans la Vienne et la Loire en 2020 !

Lire l'article ici

Nucléaire, énergie propre ? La Loire, grand fleuve royal et sauvage, ou grande poubelle de l’industrie nucléaire ?

Nucléaire, énergie propre ? La Loire, grand fleuve royal et sauvage, ou grande poubelle de l’industrie nucléaire ?

En savoir plus : https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/nucleaire-energie-propre-la-loire-grand-fleuve-royal-et-sauvage-ou-grande-poubelle-de-l-industrie-nucleaire/
Nucléaire, énergie propre ? La Loire, grand fleuve royal et sauvage, ou grande poubelle de l’industrie nucléaire ?

En savoir plus : https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/nucleaire-energie-propre-la-loire-grand-fleuve-royal-et-sauvage-ou-grande-poubelle-de-l-industrie-nucleaire/

 

Galerie de photos des diverses actions

Objets: 17 - 24 Sur 76
<< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 >>