Notre colère concernant la consultation du nouveau PPI Belleville sur Loire

07/12/2018 15:09

Lettres à la préfecture

Aptès une première réponse à nos demandes, que voici :

"j'ai bien été destinataire de votre message et je vous remercie de l'intérêt que vous portez à ce projet. La consultation ne peut se faire qu'en mairie ou à la préfecture du Cher aux heures et jours habituels d'ouverture à compter du 26 novembre et jusqu'au 26 décembre inclus.

Voici les 2e demandes de notre association et de divers citoyens

Lettre de notre association

Notre association déplore le fait que la consultation du dossier de ce nouveau PPI ne soit pas accessible au plus grand nombre ; pour l'avoir consulté, nous savons que ce n'est pas une lecture facile, lecture qui demande donc du temps pour sa compréhension. C'est pourquoi nous vous demandons d'autoriser les mairies concernées à le transmettre par internet aux personnes demandeuses ; nous vous demandons également de nous le transmettre à cette adresse pour ainsi élargir cette consultation à nos adhérents et sympathisants. Toutes et tous n’habitent pas forcément dans ce nouveau périmètre de 20 km, mais chacun-e n'ignore plus que les retombées radioactives d'accident nucléaire ne s'arrêtent ni aux frontières ni au cercle défini par les autorités compétentes.

Cela dit, nous ne remettons pas en cause l'établissement d'un périmètre de protection, nous remettons en cause le fait que ce PPI risque de passer pratiquement inaperçu et qu'à la prochaine distribution d'iode, les gens ne se sentent malheureusement pas concernés.

Dans l'attente de votre réponse,

Pour SDN BGP, Françoise POUZET, la présidente

 

Lettres de citoyens fachés

Bonjour Madame,
Je viens d'apprendre que je ne peux pas prendre connaissance du contenu du projet de Plan Particulier d'intervention CNPE Belleville sur Loire (PPI), sauf à me transporter dans les communes de Boulleret ou de Bannay !

Pensez-vous que je puisse consulter un document de 136 pages pendant un laps de temps aussi court que l'ouverture des bureaux d'une de ces mairies, après avoir fait à mes frais près de 100 km de transport par route ?
Puis-je disposer de ce document en pdf auprès de vos services ? Sinon, pouvez-vous me le procurer de manière à ce que je puisse le consulter tout simplement ?
Merci de votre réponse diligente, car il reste peu de jours avant la clôture de cette consultation, qui, je trouve, n'est quand même pas trés démocratique ni pour le moins respectueuse envers le public qui souhaite participer à l'élaboration d'un plan concernant sa santé.
Meilleurs salutations

 

Madame,

Citoyen de Bourges je suis très en colère de ne pouvoir consulter le PPI élargi de la centrale de Belleville-sur-Loire sur le site de la préfecture du Cher. La triste expérience de Tchernobyl et de Fukushima nous a montré que les périmètres de sécurité autour des centrales étaient sous-estimés. Si un accident grave survenait à Belleville, à Bourges et bien au-delà la population serait impactée. Je désire donc connaître le contenu de ce PPI. Je souligne aussi que les horaires de consultation dans les mairies de la zone concernée ne permettent pas aux travailleurs de consulter les documents. Qu'EDF pratique l'omerta et cache des informations particulières, nous y sommes habitués, mais que l'Etat dissimule des informations aussi essentielles et vitales pour notre sécurité en cas d'accident nucléaire est inadmissible.
Ce manque de transparence contribue à la colère ambiante. Je souhaite très vivement recevoir le dossier en question en pdf comme les techniques le permettent aujourd'hui.
Je vous prie d'accepter mes respectueuses salutations fâchées.

 

Merci pour votre réponse, mais elle me laisse très insatisfaite et indignée de cette nouvelle pratique de resteindre drastiquement l'accès à une information aussi importante, puisque ce PPI nous concerne de très près ! (Nous avions pu consulter librement par internet l'ancien projet PPI 2014 validé en 2015 et donc en avoir une version papier)

Selon la LOI n° 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire : "La transparence en matière nucléaire est l'ensemble des dispositions prises pour garantir le droit du public à une information fiable et accessible en matière de sécurité nucléaire."

Vous savez très bien que les consultations en mairie vont toucher très peu de monde : horaires ne convenant pas aux personnes qui travaillent, à celles qui ont du mal à se déplacer, et à celles hors du périmêtre PPi mais qui se sentent très concernées par le risque accident nucléaire. (Les nuages ne s'arrètent pas aux frontières ! cf Tchernobyl 1986)
Je ne pourrai me contenter d'une réponse qui ne ferait que me rapporter une décision qui viendrait de votre hiérarchie.

J'attends des raisons sérieuses et fiables.

Merci pour votre attention. Une citoyenne du périmètre 20 km PPI Belleville sur Loire et à 45 km de Dampierre en Burly.

 

Courrier à la présidente du HCTISN

Courrier adressé à la Présidente du Haut Comité pour la Transparence et l'Information sur la Sûreté Nucléaire,

par notre groupe SORTIR DU NUCLEAIRE BERRY-GIENNOIS-PUISAYE


Au moment où, dans tout le pays de nouveaux PPI sont consultables dans le cadre de l'élargissement des périmètres de protection autour des centrales nucléaires, nous déplorons, localement, la très faible information ainsi que la trop faible accessibilité aménagées par les pouvoirs publics du PPI local de Belleville sur Loire.

La consultation du dossier uniquement en mairies et en préfecture du Cher (et pourquoi rien dans les préfectures riveraines : Nièvre, Yonne, Loiret ?), aux heures d'ouverture, ne facilite pas du tout cet accès aux personnes qui travaillent. Certaines mairies, même, ne semblent pas au courant, ou n'ont pas passé l'information auprès de leurs administrés (sauf annonce légale et affichage de l'avis préfectoral obligatoire).

Nous nous étonnons également que le projet du PPI n'ait pas été mis à l'ordre du jour d'une réunion de CLI de Belleville. De même, nous insistons sur le fait que les communes doivent impliquer leurs agents dans ce projet (certains font preuve d'indifférence à ce document), et leur faire comprendre qu'ils seraient sans doute contraints d'être en première ligne s'il y avait un accident nucléaire.

Les 158 pages du dossier complexe demandent d'y consacrer le temps nécessaire pour une étude sérieuse et - au nom de notre association - nous vous demandons pourquoi, au siècle du numérique, cette consultation publique est interdite par voie internet (réponse donnée par la préfecture du Cher) ?

Le rôle de cette consultation est d'informer le public sur les mesures de sécurité en situation accidentelle majeure, et de recevoir les doléances et remarques des citoyens en retour. C'est donc avec beaucoup d'espoir que nous comptons sur le HCTISN pour inviter les institutions à rendre disponible sur internet le document - comme en 2014 - afin que la transparence de l'information soit réelle et efficace (Loi n°2006-686 du 13 juin 2006).

La consultation du PPI de Belleville-sur-Loire se terminant le 26 décembre, notre souhait est de faire annuler la présente consultation et de la reprogrammer dans de véritables conditions de publicité, assurant ainsi une participation maximum des citoyens concernés. Nous demandons que les prochaines consultations soient faites en ligne et en mairie et en concertation avec toutes les préfectures impactées par le risque nucléaire généré par le site nucléaire de Belleville sur Loire.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Madame la Présidente, nos respectueuses salutations.

Pour "Sortir du nucléaire Berry-Giennois-Puisaye", le 20 décembre 2018,

la Présidente de l'association
 

NB : La copie de cette lettre sera adressée par mail, aux préfectures des 4 départements, aux mairies concernées, et au Président de la CLI de Belleville-sur-Loire, ainsi qu'en lettre ouverte dans les journaux locaux.